Les classes de prêtres
Nouvelles règles
Compétences diverses
Domaines druidiques

Domaines druidiques de la Flannesse

La Flannesse est découpée, selon des critères géopolitiques, en neuf domaines druidiques. Chacun d'entre eux est régi par un grand druide, à la tête d'une congrégation regroupant trois archidruides, neuf druides et tous les initiés du 5ème au 9ème cercle. Chaque domaine est subdivisé en trois régions, chacune supervisée par un des trois archidruides. Ces régions sont elles-mêmes découpées en trois zones géographiques, chacune sous la responsabilité d'un des neuf druides.


Ancienne Aerdie Orientale

Grand Druide :
Ébeline des Cygnes (♂ . Divinité tutélaire : Beory)
Sanctuaire :
(Forêt d'Adri ?)

Forêt d'Adri et Royaumes du Nord

Archidruide :
Umina, Servante de la Lune (♀ humaine. Divinité tutélaire : Obad-Haï)
Umina est un petit bout de femme dans la fin de la quarantaine, d'apparence assez quelconque, avec ses yeux marrons et ses cheveux plats de couleur brune virant au gris. C'est une personne calme et un maître herboriste réputé pour ses baumes, ses onguents et ses potions, qui mène une politique de paix et de force tranquille. Malheureusement, elle manque de notoriété et sort trop rarement de son bosquet pour asseoir son autorité. En conséquence, les diverses factions de la Forêt d'Adri ne travaillent guère de concert. Les elfes des bois s'isolent de plus en plus et les deux principaux ordres de rôdeurs adoptent des approches très différentes de leur rôle de défenseur de la forêt, ce qui nuit grandement à l'efficacité de leurs actions.
Sanctuaire :
Bosquet des dague-épines (forêt profonde dans le Nord-Est de la Forêt d'Adri)
Ceux qui cherchent ce bosquet sans l'aide d'un druide ont peu de chances de réussir. A mesure que l'on s'en approche, les ronciers et les arbustes épineux (tels les dague-épines) s'épaississent, formant une barrière de plus en plus douloureuse à franchir. En fin de compte, ils se heurteront à un cercle d'épines impossible à briser. A l'intérieur du bosquet se trouvent les vestiges d'un bâtiment circulaire en pierre et quelques monolithes tombés au sol. Des ormes noueux, des érables et des chênes, poussent au milieu des ruines, le tout recouvert de lierre et de gui, formant une sorte de salle où l'Archidruide tient conseil. Une fontaine, alimentée par une source naturelle, déverse son eau cristalline dans un bassin en pierre.

Forêt profonde d'Adri (Est du fleuve Harpe)

Druide :
Griffith Adarian (♂ humain. Divinité tutélaire : Obad-Haï)
Âgé d'une quarantaine d'année, Griffith est un homme de taille moyenne (1,78 m) au physique avenant, avec ses mystérieux yeux vert-noisette, ses magnifiques cheveux bruns bouclés et toujours rasé de près (ce qui est rare pour un druide). C'est quelqu'un de charmant, mais qui sombre parfois dans la mélancolie car son cœur porte le fardeau d'un lourd et tragique secret. Très connu en tant qu'ardent défenseur de la Forêt d'Adri, il est apprécié par les prêtresses et les rôdeurs d'Ehlonna, malgré les tensions qui existent avec le culte d'Obad-Haï. Il est toujours accompagné de Reza, une tigresse impressionnante mais vieillissante, qui a une façon de se lécher les babines en regardant un gnome ou un hobbit qui exprime très clairement le mot “collation”.
Sanctuaire :
(forêt profonde dans le Sud-Est de la Forêt d'Adri)

Royaume du Nord , Lisière Nord-Est de la Forêt d'Adri

Druide :
(♂ humain. Divinité tutélaire : Obad-Haï)
Sanctuaire :
()

Marche aux Ossements , Bois des Hauteurs , Collines Blêmes

Druide :
(♂ humain. Divinité tutélaire : Obad-Haï)
Sanctuaire :
()

Forêt de Grand Bois et terres environnantes

Archidruide :
Skyla Deux-Lunes (♀ humaine. Divinité tutélaire : ?)
Sanctuaire :
(Forêt de Grand Bois)

Royaume-Uni d'Ahlissa (Vallée de la Flannie)

Druide :
(♂ humain. Divinité tutélaire : Obad-Haï)
Sanctuaire :
()

Forêt de Grand Bois (au Nord de la rivière Mikar) , Lande Solitaire , Rel Astra

Druide :
(♂ humain. Divinité tutélaire : Obad-Haï)
Sanctuaire :
()

Forêt de Grand Bois (au Sud de la rivière Mikar) , Médégie

Druide :
(♂ humain. Divinité tutélaire : Obad-Haï)
Sanctuaire :
()

Ancienne Aerdie Méridionale

Archidruide :
Feory Bâton-If, la chasseresse (♀ humaine. Divinité tutélaire : Obad-Haï)
Appelée “la chasseresse” par la plupart de ses partisans, Feory est une figure presque mythique du folklore local depuis son enfance. Alors que sa mère arrivait au terme de sa grossesse, elle fut tuée par le légendaire Grand Sanglier, un sanglier géant rusé et dangereux. Son père, un chasseur réputé, dut extraire Feory du ventre de sa mère avec son couteau de chasse. À l'âge.de douze ans, alors qu'elle traquait le Grand Sanglier avec son père, ce dernier fut mortellement blessé par la bête qui se rua alors vers la jeune fille mais s'empala sur sa lance, calée entre les racines d'un vieux chêne.
Feory est devenu une femme à la fois belle et féroce, aux yeux brun foncé, et avec des cheveux de jais attachés en une queue-de-cheval qui permet de distinguer une tâche de naissance en forme de feuille de chêne sur sa nuque. Sa peau dorée, dénuée de la moindre cicatrice, repose comme une pierre polie sur sa musculature impeccable. Elle porte des vêtements de chasse, un casque en cuir orné de bois de cerf, et ne se sépare jamais de sa lance de chasse qu'elle utilise comme bâton de marche. Elle a dressé neuf énormes mastiffs qui lui obéissent au doigt et à l'œil, et d'aucuns prétendent qu'elle est liée à la Chasse Sauvage qui visite son territoire chaque année.
Devant la trop grande prédominance du Mal dans les terres du sud de l'ancien Grand-Royaume, tous les druides de la région, sous l'impulsion de l'archidruidesse, se sont ralliés aux forces du Bien, le temps de restaurer un certain équilibre.
Sanctuaire :
Le Refuge des Chênes (Forêt de Rieu)
Au centre d'une immense clairière, située au plus profond de la forêt, se dressent de majestueux chênes, formant un anneau haut de 30 m et d'un rayon de 100 m. La végétation, très dense entre les chênes, forme une barrière infranchissable qui se régénère en permanence, sans aucun moyen d'entrée visible, à moins de connaître le mot de passe adéquat. À l'intérieur se trouvent des plateformes d'observation, des passerelles de cordes, des monte-charges, les habitations de l'Archidruide et de ses assistants, ainsi que des cabanes pour les druides, rôdeurs et bardes de passage.

Bois de Meno , Collines de Fer , Principauté de Naerie , Onouailles , Citadelle

Druide :
Bressen (♀ humaine. Divinité tutélaire : Beory)
Âgée d'une cinquantaine d'années, Bressen est une femme robuste et déterminée, mais au caractère très doux et de nature contemplative. D'ordinaire, elle ne se préoccupe guère d'autre chose que la préservation de la flore du Bois de Meno. Cependant, depuis que le Mal a réussi à frapper durement le cœur de "sa" forêt, elle a pris conscience qu'elle devait s'investir aux côtés des forces du Bien et sort régulièrement de son bois.
Sanctuaire :
Bosquet Sacré de Haleigh (dans la zone Ouest du Bois de Meno)
Un visiteur s'approchant du site a l'étrange impression d'être observé par les douze grands chênes qui forment un anneau autour d'une clairière au centre de laquelle se dressent un énorme dolmen et les restes calcinés d'un orme millénaire tordu et racorni. (L'orme était le plus vieil arbre de la forêt, MenoDar, devenu un sylvanien maléfique sous l'influence de trois sorcières noires, et qu'il fallut se résoudre à détruire lorsqu'il attaqua le sanctuaire.)
Le grand dolmen irradie une forte aura magique qui empêche tout feu de prendre jusqu'à 50 m de la clairière. Tout initié-druide qui se tient dans la clairière peut lancer (une fois par jour) appel de la foudre, communion et contrôle du climat, en plus de ses sorts habituels, pour peu qu'il ait un niveau d'expérience suffisant pour obtenir ces sorts par la prière.
Tous les individus qui dorment dans le bosquet feront des rêves saisissants de forêts primitives, dans lesquelles une présence invisible semble les regarder et attendre. S'ils ratent un JP vs sorts, ces visions continueront de les hanter lorsqu'ils quitteront le Bois de Meno, les poussant à y retourner. Au réveil, les personnes d'alignement neutre bénéficieront des effets de soins des blessures légères, voire de soins des blessures graves pour les initiés-druides.

Plaines Ahlissanes, Côte Brune , Bois de l'Os

Druide :
(♂ humain. Divinité tutélaire : Obad-Haï)
Sanctuaire :
()

Solandie , Forêt de Rieu , Glorioles , Hautes Terres d'Estmarche

Druide :
Shevain (♂ elfe gris. Divinité tutélaire : Rillifane Rallathil)
Comme ses semblables, Shevain vit en harmonie avec la Forêt de Rieu. Il veille à la fois sur les arbres villages elfiques et les animaux sauvages. Il consacre également beaucoup de temps à la surveillance de la frontière avec le Royaume d'Ahlissa. En effet, toute tentative d'invasion de la Solandie par le nord passe obligatoirement par la Forêt de Rieu. (Cette dernière a déjà été le théatre de deux grandes batailles en 577 AC et 583 AC.) Shevain coordonne les actions des nombreux rôdeurs et elfes gris qui patrouillent les bois.
Sanctuaire :
Bosquet sacré de l'Estoriale (dans la zone Ouest de la Forêt de Rieu, en bordure des Collines Creuses)
Au cœur d'une zone résolument laissée à un état très sauvage, les druides ont érigé un cercle de menhirs autour d'un chêne gigantesque, le plus vieil arbre et le cœur de la forêt. L'on s'accorde à penser que la santé de ce chêne reflète la santé de la Forêt de Rieu dans son ensemble, et les druides sont donc extrêmement protecteurs à son égard. Les non-initiés ne sont donc que rarement autorisés à s'en approcher.
Tout initié-druide qui prie dans le cercle de menhirs obtient, pour le reste de la journée, les sorts peau d'écorce et porte végétale en plus de ses sorts habituels, pour peu qu'il ait un niveau d'expérience suffisant pour obtenir ces sorts par la prière. S'il dort 8 h dans le bosquet, un initié-druide bénéficiera à son réveil des effets d'un sort de guérison.