Les classes de prêtres
Nouvelles règles
Compétences diverses
Domaines druidiques

Domaines druidiques de la Flannesse

La Flannesse est découpée, selon des critères géopolitiques, en neuf domaines druidiques. Chacun d'entre eux est régi par un grand druide, à la tête d'une congrégation regroupant trois archidruides, neuf druides et tous les initiés du 5ème au 9ème cercle. Chaque domaine est subdivisé en trois régions, chacune supervisée par un des trois archidruides. Ces régions sont elles-mêmes découpées en trois zones géographiques, chacune sous la responsabilité d'un des neuf druides.


Occident Bakluni

Grand Druide :
Raz El Anouth Azoufi (♂ bakluni d'Ekbir. Divinité tutélaire : Obad-Haï)
Sanctuaire :
L'Empreinte de Beory (L'Oasis de la Mère)
Au cœur du désert, on peut trouver cà et là des canyons creusés par d'anciennes rivières, le plus souvent disparues. Au fond de l'un d'entre eux se trouve une oasis tentaculaire, verdoyante et emplie de chants d'oiseaux. Bouillonnante de vie, l'oasis s'est étendue et a couvert presque tout le fond du canyon. Palmiers, arbustes épineux et buissons fleuris, plantes comestibles et fleurs sauvages ont prospéré. L'air est empli de mille parfums et du bourdonnement incessant d'abeilles et autres insectes. Oiseaux, lièvres, lézards et bovidés vivent en harmonie ici et s'abreuvent à un immense bassin d'eau pure. Les tornades, les tempêtes de sable et autres catastrophes climatiques ne peuvent pas pénétrer dans le canyon et la mi-ombre qui y règne offre une fraicheur plus qu'appréciable.
L'oasis irradie l'aura divine de Beory et est gardée par deux de ses “enfants” : un élémental de la nature colossal et un galeb duhr doté de pouvoirs incroyables. Ils peuvent, une fois par décade ou en cas d'absolue nécessité, déplacer l'oasis tout entier (avec ses occupants) dans un autre canyon n'importe où dans le bassin de l'ancien empire bakluni. Leurs pouvoirs permettent également de cacher l'oasis à la vue des indésirables, dont ils peuvent sentir la présence et les intentions hostiles à plus d'un kilomètre à la ronde.

Baklunie Septentrionale

Archidruide :
Brigeth, Amie de l'Ours (♀ humaine de Ket. Divinité tutélaire : Beory)
Proche de la quarantaine, replette et enjouée, Brigeth n'est pas une faible femme. Sa poignée de main est aussi forte que celle d'un homme et elle est une farouche combattante, maniant avec férocité son solide bâton en bois de bronze. Avec sa forte corpulence, son regard terne, sa chevelure rousse négligée et ses énormes tâches de rousseur, elle n'a guère de charme. Cependant, c'est une excellente diplomate, qui parle plusieurs langues et qui sait imposer son point de vue avec un large sourire. Elle est toujours accompagnée d'une ourse noire appelée Jilal, maintenant très âgée, qu'elle consulte comme s'il s'agissait d'une humaine. La vieille ourse semble d'ailleurs être assez avisée.
Sanctuaire :
Ruines du palais d'été d'Alpade (Forêt de Roncebois)
Isolé au plus profond de la forêt de Roncebois, le sanctuaire de Brigeth se trouve au milieu des ruines de ce qui fut jadis le palais d'été du premier dirigeant Ketite, le Beygraaf Alpade. Des restes brisés de colonnes de pierre écrue, sur lesquelles subsistent quelques traces de dorures, sont recouverts de lierre et émergent à peine des fougères. Près du centre, devant un pavillon en ruine, un cercle de colonnes délabrées entoure un bassin dont les parois sont recouvertes de mosaïques faites d'émaux et de pâtes de verre colorés en bleu ou en vert. Le bassin est alimenté par une source dont l'eau est d'une pureté exceptionnelle et qui, pendant neuf jours après chaque pleine lune de Célène, brille de l'éclat aigue-marine de la Servante.
L'eau du bassin, si elle est bue directement dans les mains, restaure 1d8 points de vie, plus le bonus de sagesse du buveur. Lorsque l'eau brille de l'éclat de Célène, le buveur bénéficie également des effets d'une guérison des maladies et d'une neutralisation d'une poison. Si le buveur a menacé l'équilibre de la nature depuis la dernière pleine lune de Célène, l'eau lui inflige à la place 1d8 (ou 2d8 si elle brille) points de dégâts de poison.
Lorsque l'eau brille, trois druides (dont l'un doit être au moins de niveau 9 et les autres de niveau 4) qui se rassemblent autour du bassin peuvent lancer au 11ème niveau de maîtrise, une fois par nuit, les sorts de divination suivants : bassin réfléchissant, bassin temporel, communion et communion avec la nature. Durant cette période, l'archidruidesse peut utiliser ces mêmes sortilèges une fois dans la journée, où qu'elle se trouve, du moment qu'elle a pu boire à la fontaine dans la nuit.

Califat d'Ekbir , Forêt d'Udgru

Druide :
(♂ . Divinité tutélaire : Gesthaï)
Sanctuaire :
()

Tusmit , collines Tusmanes

Druide :
Udoian Pegason (♂ demi-elfe. Divinité tutélaire : Beory)

Ket , Forêt de Roncebois

Druide :
Urlek Baidor (♂ humain. Divinité tutélaire : Gesthaï)
Sanctuaire :
Bosquet de la Lune Jacinthe (Forêt de Roncebois)

Baklunie Centrale

Archidruide :
Cyra, la Source (♀ baklunie de Zeif. Divinité tutélaire : Geshtaï)
L'élégante Cyra est également la cheffe du culte de Geshtaï dans le sultanat de Zeif. A ce titre, elle a les pouvoirs d'un grand druide, mais elle n'est reconnue qu'au rang d'archidruide au sein de la Vieille Foi. Elle passe le plus clair de son temps à parcourir les rives de la rivière Tuflik, en compagnie d'une loutre géante nommée Akici, veillant contre toute contamination et déséquilibre de l'écosystème fluvial.
Sanctuaire :
Temple de Ceshra (ville à l'extrémité Est de Zeif)
Le temple est construit sur les rives de la Tuflik et descend jusque dans les eaux de la rivière. C'est avant tout un lieu sacré dédié à Gesthaï, et seule la partie immergée est considérée comme un sanctuaire druidique. On y trouve notamment des spécimens de chaque plante aquatique endémique de la rivière Tuflik.

Sultanat de Zeif

Druide :
Aniel Adis (♀ baklunie. Divinité tutélaire : Geshtaï)

Plaines des Paynims

Druide :
Sadja Diehi (♂ bakluni. Divinité tutélaire : Obad-Haï)

Ull , Monts Ulspruë

Druide :
Noyonua, le bâtard (♂ uli , 1/4 orque. Divinité tutélaire : Beory)

Steppes Arides

Archidruide :
Amalthis (♂ centaure du désert. Divinité tutélaire : Beory)
Le rôle d'Amalthis est avant tout de veiller sur le Tovag Baragu, et il patrouille constamment les environs aux côtés du centaure Balophan (un rôdeur expérimenté) et d'une douzaine de centaures combattants. Il est très respecté dans la région, y compris par les fanatiques derviches qui contrôlent l'accès au Tovag Baragu. Il laisse toute lattitude aux trois druides sous son autorité pour gérer les affaires qui ne concernent pas directement le site sacré du Tovag Baragu.
Sanctuaire :
Cercles de Pierres du Tovag Baragu (sur la rive nord du lac Udrukankar)
Le Tovag Baragu (“Nombril de la Terre” en bakluni) est un ensemble de cinq cercles concentriques d’énormes colonnes lisses, hautes de 12 m, faites d’une pierre blanche extrêmement dure. Les colonnes sont parfois cannelées mais sont le plus souvent complètement dénuées de traits distinctifs et sont placées dans un large pavement de blocs du même matériau. La structure entière a plus d’un kilomètre de diamètre. À sa limite occidentale, on peut descendre de la plate-forme par une volée de marches larges et basses qui s’arrête assez brusquement quelques 6 à 9 mètres au-dessus de l’étendue d'eau salée du lac Udrukankar. La limite orientale est au niveau du terrain environnant, et la poussière et la végétation ont envahi ses bords.
Le Tovag Baragu est le seul site bakluni des Steppes Arides a ne pas avoir été détruit par la Dévastation Invoquée par les sulois. Plus surprenant encore est son état totalement intact; aucune trace d'érosion et pas même une colonne ou un pavé légèrement de travers. Il est hautement sacré aux yeux de tous les baklunis et les immenses pouvoirs qu'il semble détenir attisent la curiosité et la convoitise de nombreux érudits à travers toute la Flannesse.

Terres nomades d'Arroden et de Hokrodden

Druide :
Uwam Al-Ni (♂ nomade bakluni. Divinité tutélaire : Obad-Haï)

Sultanat d'Arir , terres tribales de Changar et de Mulwar

Druide :
Seeni Al-Fiy (♂ bakluni. Divinité tutélaire : Obad-Haï)

Terres d'Attimal , Terres nomades d'Al Illa-Thuffi

Druide :
Wafi Ibn Ar'ma Al-Bidahi (♂ bakluni. Divinité tutélaire : Geshtaï)
Sanctuaire :
Oasis du Palmier Blanc (Cœur du désert dans l'Est des Terres d'Attimal)
L'oasis doit son nom à un palmier dattier majestueux, haut de 35 m, dont le tronc est curieusement blanc. Une datte de cet arbre sacré, plantée selon le rite druidique adéquat, donnera naissance à un palmier dattier qui atteint sa taille adulte en une semaine. Cet oasis abrite depuis une cinquantaine d'années des membres de la tribu des symbayans, des marchands semi-nomades connus pour transporter leurs marchandises dans des “traineaux des sables” tirés par des chameaux. Ils sont surtout fameux pour leurs lanciers aériens, des guerriers d'élite qui chevauchent des pégases.