Les Dieux de Greyhawk

Dans le monde de GREYHAWK, les sorts que les prêtres reçoivent dépendent du statut de leur dieu :

Dieux majeurs/intermédiaires :
Peuvent accorder des sorts de niveau 1 à 7.
Dieux mineurs :
Les prêtres ne peuvent prétendre d'ordinaire qu'aux sorts de niveau 1 à 6 ; les sorts de niveau 7 étant accessibles uniquement si le dieu réside sur Tærre.
Demi-dieux :
Les prêtres ne peuvent prétendre d'ordinaire qu'aux sorts de niveau 1 à 5 ; les sorts de niveau 6 étant accessibles uniquement si le dieu réside sur Tærre (comme luz et Wastri).
Héros divins :
Les prêtres ne reçoivent que des sorts de niveau 1 à 4 (niveau 5 si le héros vit sur Tærre).
Quasi-dieux :
Pas de prêtres ni de sorts accordés.
Dieux emprisonnés :
Les prêtres ne peuvent prétendre qu'aux sorts de niveau 1 et 2.

Les dieux de Flannesse proviennent de diverses cultures (ce qui prête parfois à confusion) et représentent les forces naturelles et magiques, ainsi que les vertus et vices humains. Compte tenu de leurs origines extrêmement variées, il est normal que les centres d'intérêt de certains empiètent parfois sur ceux des autres. Quelques puissances célestes (généralement des demi-dieux ou des héros divins) sont d'anciens humains qui ont fini par devenir l'égal des dieux.

La plupart des humains et demi-humains vénèrent une ou deux divinités, mais cela ne signifie pas qu'ils réfutent l'existence des autres. Les habitants de Flannesse sont très pragmatiques et prêts à prier n'importe quel dieu si cela peut leur rendre l'existence plus douce. Ainsi, un agriculteur vénérant 1a déesse flanna Beory (la Tærre nourricière) n'éprouvera aucun remords à prier Phyton (qui est un dieu sulois) pour que ce dernier rende ses champs fertiles. Enfin, chaque fois qu'il accomplit une action qui n'est pas en rapport avec sa terre, il en réfère aux dieux concernés. Si jamais il se rend à la Cité de Greyhawk pour y vendre le produit de sa récolte, il est possible qu'il adresse successivement ses prières à Fharlanghn (dieu des voyages), Saint Cuthbert (dieu de l'honnêteté), Velnius (dieu du climat) et Zilchus (dieu de l'argent). Un observateur extérieur pourrait croire que notre homme n'est pas plus à ses prières que s'il jetait des pièces dans une fontaine pour se porter chance mais, malgré tout, sa foi du moment est on ne peut plus sincère.

Humains et demi-humains de Flannesse sont persuadés que leurs dieux sont réels et capables d'agir de façon concrète sur le Plan Primaire. Même le fait que les plus puissantes divinités n'interviennent presque jamais dans les affaires des mortels n'est pas suffisant pour les faire changer d'avis à ce sujet (Saint Cuthbert fait parfois exception à cette règle de non-intervention).